Le financement de masse de l’immobilier est revenu au niveau d’avant la levée de fonds : uut L’actualité immobilière



FundImmo a publié un baromètre semestriel du crowdfunding immobilier réalisé en collaboration avec HelloCrowdfunding sur 40 plateformes [1]. En croissance après 2020, mais après les ralentissements liés à l’épidémie de Covid-19, le marché est à nouveau en croissance. Effet infectieux ou tendance de fond ? Un aperçu des principaux enseignements.

Indicateurs clef

  • 408,1 millions d’euros ont été levés (+ 122% par rapport au premier semestre 2020) pour financer 468 projets (+ 104%).
  • Remplacement de 115,2 millions d’euros (+ 50 % par rapport au premier semestre 2020), correspondant à 188 projets (+ 35 %).
  • Le montant moyen par collecte est de 872074 euros (+ 8,5% par rapport au premier semestre 2020).
  • La durée moyenne d’investissement est de 20,5 mois (contre 21 mois au premier semestre 2020).
  • Le rendement annuel moyen est de 9,2 %.

Retard qui augmente rapidement

En plus de ces chiffres de recouvrement, le taux de retard augmente. Comme prévu, après la stagnation et les ralentissements du marché, le taux de retard augmentera significativement, passant de retards de moins de 6 mois de 4,4% en 2020 à 7,1% sur ce premier semestre et plus typiquement pour les retards de plus de 6 mois (5,7 à 6,2% ). Cependant, ce sont des moyennes qui couvrent des différences significatives ; dans le détail, quelques acteurs accusent des retards importants. Il convient de rappeler que les investisseurs qui subissent ces retards bénéficieront d’un taux d’intérêt supplémentaire correspondant.

Taux de défaut moyen stable

Le taux d’insolvabilité moyen, calculé sur la base des projets ayant subi une perte en capital et/ou en intérêts depuis 2012, est estimé à 0,10 %, en baisse de 0,06 point de pourcentage par rapport à 2020.

Carton plein pour le H1 2021

« Se référant aux principaux chapitres et enseignements de ce nouveau baromètre, la filière du crowdfunding immobilier a connu une belle dynamique au cours de ce premier semestre et a retrouvé qu’elle était la sienne avant la crise sanitaire. Outre la forte croissance des financements, les principaux indicateurs économiques montrent une durée moyenne d’investissement stable et un rendement annuel moyen toujours supérieur à 9 %. Le projet moyen financé est en augmentation et se rapproche progressivement du million d’euros, ce qui est une augmentation dans le sens de l’histoire. Les plateformes ont démontré leur capacité à lever des sommes importantes dans des délais très courts en phase avec les attentes des grands agents immobiliers et en mettant en œuvre des projets plus importants. Autre signe positif, cette augmentation de la taille des projets s’accompagne également d’un nombre plus élevé d’activités financées, prouvant l’installation du crowdfunding dans le paysage des instruments financiers pour les projets immobiliers professionnels. Ce semestre a également été marqué par la fusion de grandes banques et de plateformes de financement participatif pour mettre en place des offres de cofinancement. Un nouveau message très encourageant sur la reconnaissance du crowdfunding comme solution de financement complémentaire aux crédits bancaires traditionnels. Si les principaux indicateurs de marché sont positifs, il convient d’être prudent dans l’analyse de tous les chiffres. Le second semestre apportera des réponses à quelques questions, et notamment la pérennité de cette reprise, alors que la crise sanitaire n’est pas encore totalement terminée. Les développeurs ont parfois du mal à lancer de nouvelles fonctionnalités. Ces zones ont des terres rares et chères et des communautés qui ont parfois du mal à obtenir les permis nécessaires. Il sera également intéressant de suivre dans les mois et années à venir l’impact de la crise sur la nature des actions financées, soit par localisation, soit en tenant compte de critères environnementaux, qui restent pertinents pour tous les acteurs du marché. »Analysé par Jérémie Benmoussa, Président du Conseil d’Administration de Fundimmo.

Collection plus importante en Ile de France

L’afflux le plus important dans la région concentrée Ile-de-France a été de 179 millions d’euros en six mois. Il s’agit des régions du sud (77,9 millions d’euros) et de l’Auvergne-Rhône-Alpes (65,2 millions d’euros). Ils représentent à eux seuls 79 % de la collecte totale du marché.

Record de collection battu à nouveau

408,1 millions d’euros ont été levés au cours du premier semestre 2021, soit plus du double du montant investi dans le crowdfunding immobilier par rapport à la même période l’an dernier (184 millions d’euros). Ce nombre record reflète le dynamisme du secteur au cours du premier semestre, ainsi que la forte croissance du nombre de transactions immobilières financées (468 au total, soit une augmentation de + 104 %).

Les montants récupérés ont également augmenté : 115,2 millions d’euros au premier semestre 2021 contre 76,6 millions d’euros au premier semestre 2020, soit une augmentation de 50 %. Le nombre de projets remplacés passera également de 139 au premier semestre 2020 à 188 au premier semestre 2021 (+35%).

Investisseurs professionnels

Le montant moyen financé par projet au premier semestre 2021 était de 872 074 €, contre 803 570 € au premier semestre 2020. Cette augmentation de 8,5% s’explique par le recours croissant au financement participatif de l’immobilier par les plus gros opérateurs et les plus grands projets. Les projets de 5 à 8 millions d’euros représentent 17 % du total au premier semestre 2021, contre 15 % en 2020.

Le montant moyen investi était de 2 888 EUR

La durée moyenne d’investissement reste stable à 20,5 mois au premier semestre 201, contre 21 mois au premier semestre 2020. Sur la base des données publiées par 40 plateformes, nous constatons que les investisseurs sont en moyenne de 302 par levée de fonds, soit en moyenne 2 888 €.

Rendement brut moyen 9,2%

Le taux de rendement moyen reste globalement stable (9,2% par an contre 9,4% au premier semestre 2020).

A l’heure où la durée des opérations immobilières s’est allongée dans le contexte de la crise sanitaire, la capacité des plateformes de crowdfunding immobilier à lever des sommes importantes dans des délais très courts séduit de plus en plus de professionnels de l’immobilier. Bénéfices perçus : la capacité à générer les nouveaux capitaux nécessaires pour démarrer chaque nouvelle activité et continuer à développer ses opérations sans mettre l’accent sur les flux de trésorerie. Ainsi, depuis la création du marché, 961 opérateurs ont été convaincus par ce mode de financement, dont 181 nouveaux opérateurs au premier semestre 2021.

A ce jour, le marché du crowdfunding immobilier est encore concentré autour de trois grandes plateformes (dont Fundimmo), représentant plus de la moitié du flux total du marché. Suivez ensuite les 5 plates-formes de taille moyenne, représentant environ 1/3. 13 plateformes représentent 15% de part de marché et 3 plateformes moins de 1%. Les autres plateformes n’ont pas collecté durant le semestre, uniquement des remboursements.

Le financement de masse (immobilier, actions d’entreprises, etc.) est un investissement risqué.

  • Risque de perte de capital : Dans le cas d’un prêt, le capital ne peut être remplacé en tout ou en partie. Dans le cas d’un investissement en actions, les titres peuvent perdre complètement de leur valeur.
  • Risque de saisie du capital : Consultez à tout moment les conditions de sortie de la capitale. Les projets fixent généralement des conditions de sortie qui bloquent le capital pendant une période minimale.
  • Risque de responsabilité financière : En cas de souscription d’actions SCI (et uniquement dans ce cas), l’investisseur supportera une partie des pertes financières du projet, qui pourront largement dépasser le capital initial investi.
  • Risque d’accumulation de capital : De nombreux projets de financement en fonds propres (prises de participation) conduisent les investisseurs à penser que leur capital est lié à une entreprise particulière dans une activité particulière, alors que la structure de financement soutenue par cette entreprise a été créée spécifiquement pour cette opération de financement participante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *